Août 2019 – Résumé

Quel immense privilège nous avons eu de nous rassembler au Trône de la Grâce et d’embrasser ce temps de communion où nos cœurs débordaient d’une reconnaissance toute mêlée de crainte envers le Père qui nous donne sans cesse les moyens de continuer à avancer dans la grâce pour qu’en devenant Ses fils, nous accomplissions les désirs de Son cœur étant tout à la fois Ses amoureux et Ses guerriers. (Pasteur)

Appelés à aller de l’avant, nous nous pressons constamment vers le Seigneur qui élargit notre vision en vue de l’accomplissement de Sa justice et mets de l’ordre dans Son armée. C’est pourquoi nous persévérons pour accomplir Ses objectifs, laissant l’Esprit nous diriger et affiner notre perception afin de mieux comprendre Sa volonté et d’exprimer avec plus de précision l’intention de Son cœur.  (Enseignant)

Son souffle en nous nous communique la mesure sans limites de notre Dieu renversant les murs de limitations érigés par nos pensées charnelles. Sachant que tout est possible à notre Dieu, l’intercession des Saints proclame avec hardiesse Son dessein et la venue de Son règne et Sa dunamis dirige nos actions de façon proactive en vue de la restauration. (Evangéliste)

Appelés à veiller et à combattre dans le lieu désert, Son onction est là. Permettant à Sa grâce de nous transformer, nous devenons des sacrifices vivants qui exhalent un parfum d’une agréable odeur. Nos racines se développent et nous sommes affermis. Il ouvre nos yeux pour entrevoir Sa provision et l’eau du puits qui fortifie et va générer, en Son temps, la vie, la fécondité et une moisson de fils. (Prophète)

En cette année de la Grâce, nous sommes positionnés en tant que rois et sacrificateurs, pour prendre possession de notre héritage, étendre nos cordages en nous soumettant à la vision de notre Père, mûs par Son feu et Sa passion, partenaires dans Son alliance d’amour éternel ! (Apôtre)

~   ~   ~

Août 2019 – Rapport

Il y avait une grande joie et un grand plaisir envers le Seigneur qui a amené les Saints là où ils sont jusque-là durant cette année de Grande Grâce.

Il y avait aussi une profonde reconnaissance et une crainte pour toute la révélation et la compréhension que le Seigneur nous apporte dans cette période à propos de l’âme et de l’Esprit, ce qui nous permettra et nous donnera les moyens de continuer à avancer dans la Grâce, d’accomplir ainsi le désir du cœur du Père afin que les Saints deviennent vraiment les fils de la Grace.

Pressons-nous dans tout ce que le Seigneur désire faire et libérer dans cette seconde moitié de l’année.

~   ~   ~

J’ai ressenti que le Seigneur mettait l’emphase sur l’unité parmi les Saints. 

~   ~   ~

Nous connaissons le début et la fin du livre, et tout au long de celui-ci nous assistons aux parcours d’hommes et de femmes qui ont embrassé le partenariat avec le Père comme nous le faisons. Notre histoire a de l’importance aux yeux de Dieu. Protégeons cette relation plus que toute autre chose et continuons d’aller de l’avant.

~   ~   ~

Je crois que le Seigneur m’a vraiment encouragé pendant mes temps de prière autour du premier samedi d’août à persévérer dans les objectifs que Lui avait mis dans mon coeur, qu’Il me conduisait et continuerait à le faire. 

Esaïe 28:9.  12 A qui veut–on enseigner la sagesse? A qui veut–on donner des leçons? Est–ce à des enfants qui viennent d’être sevrés, qui viennent de quitter la mamelle? 10 Car c’est précepte sur précepte, précepte sur précepte, règle sur règle, règle sur règle, un peu ici, un peu là.   11 Hé bien! c’est par des hommes à la langue/lèvres balbutiante et par un autre langage que l’Eternel parlera à ce peuple. 12 Il lui disait: voici le lieu de repos, reposez-vous vous qui êtes fatigués; voici votre lieu de repos! Mais ils n’ont point voulu écouter et

~   ~   ~

Dans une atmosphère de joie incroyable, d’action de grâces et dans une symphonie des couleurs de Ses vents, je percevais une plénitude de l’Esprit. Tout est devenu blanc et j’ai ressenti un mouvement de l’Esprit en rapport avec l’intercession des saints alors qu’ils continuent à proclamer les intentions de l’Eternel et préparent le chemin à la venue du Seigneur. Son souffle est là pour remplir nos bouches de Ses paroles et Sa dunamis pour que nous agissions de façon proactive en vue de l’établissement et de l’expansion du royaume avec une mesure d’affinement dans la perception de Sa volonté, une précision dans l’expression de ce qui vient de Son cœur. 

~   ~   ~

Vision d’une cuirasse dorée sur laquelle on versait de l’huile. Le contenant de l’huile était une petite fiole.

~   ~   ~

Vision de deux tours qui apparaissent dans le désert et au milieu de ces tours, une sorte de mur en verre de couleur violet avec comme de l’eau dedans… on élève une bannière et sur cette bannière, un arbre. Ensuite le chant de Mathias découvre un puits. On m’invite à m’asperger la face avec l’eau du puits. D’abord timide, je m’asperge abondamment ensuite et je sens une vigueur, une force, une joie. Vision alors de nombreuses personnes, nous sommes dans la joie mais c’est un temps où il nous est demandé un ordre dans le déroulement des choses, ce n’est pas encore la fête…

~   ~   ~

1 Chroniques 23 :13 ; et Aaron fut séparé pour qu’il fût sanctifié comme très-saint, lui et ses fils, à toujours, pour faire fumer ce qui se brûle devant l’Éternel, pour faire son service, et pour bénir en son nom, à toujours.

Hébreux 5:4 Or nul ne s’arroge cet honneur; mais seulement s’il est appelé de Dieu, ainsi que le fut aussi Aaron. 5 De même le Christ aussi ne s’est pas glorifié lui-même pour être fait souverain sacrificateur, mais celui-là l’a glorifié qui lui a dit: “Tu es mon Fils; moi je t’ai aujourd’hui engendré”; 6 comme il dit aussi dans un autre passage: “Tu es sacrificateur pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédec”;

Apocalypse 5 :10 et tu les as faits rois et sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

1 Pierre 2:9 Mais vous, vous êtes une race élue, une sacrificature royale, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière;

Nous sommes appelés à être des sacrificateur et le sacrifice c’est nous même, c’est cette part en nous, attirée par le monde d’en bas, la matérialité, c’est l’animalité qui est en nous que nous devons offrir en sacrifice pour qu’elle devienne un parfum (racine de Rouach) agréable/reposant (racine de Noé/même lettre que le mot grâce Chen H2580) qui s’élève devant Dieu. Ainsi notre matérialité n’est pas anéantie, mais transformée/ métamorphosée, elle est spiritualisée.

~   ~   ~

J’ai reçu que nos racines devaient être solides pour tenir dans les temps difficiles car grâce à elles, le Seigneur pourra reconstruire.

2 Rois 19:30 Ce qui aura été sauvé de la maison de Juda, ce qui sera resté poussera encore des racines par-dessous, et portera du fruit par-dessus.

~   ~   ~

Le Père rappelle qu’il est un Dieu sans limites. Il m’a été rappelé la prière de Jaebets. (1Chroniques 4 : 9 -10).  Il a commencé à étendre, sur le Réseau des Saints, des cordages qui sont sans limites. C’est la part de notre héritage que nous avons reçu pour être une source de bénédiction autour de nous.

~   ~   ~

Nous sommes dans un temps où les murailles de l’impossible sont en train de tomber.
Toutefois nous devons nous revêtir de Sa seule justice pour que le Seigneur remette de l’ordre dans nos vies. Nous devons encore renoncer à la contestation, la pauvreté et l’incrédulité qui empêchent ces murailles de tomber et qui nous oppressent, nous empêchent de tenir fermes.

~   ~   ~

Je suis depuis un bon moment dans une grande reconnaissance et remerciement pour tout ce que le Seigneur nous a déjà accordé. Ce temps était si fort de reconnaissance et de remerciements que l’Amour m’étreignait fortement. Le passage ci-dessous du Cantique était si vivant !

Cantique des Cantiques 2 :8 C’est ici la voix de mon bien-aimé; le voici qui vient, sautelant sur les montagnes, et bondissant sur les coteaux. 9 Mon bien-aimé est semblable au chevreuil, ou au faon des biches; le voilà qui se tient derrière notre muraille; il regarde par les fenêtres, il se fait voir par les treillis. 10 Mon bien-aimé a pris la parole, et m’a dit: Lève-toi, ma grande amie, ma belle, et t’en viens. 11 Car voici, l’hiver est passé, la pluie est passée, elle s’en est allée. 12 Les fleurs paraissent en la terre, le temps des chansons est venu, et la voix de la tourterelle a déjà été ouïe dans notre contrée. 13 Le figuier a poussé ses figons, et les vignes leurs grappes, et elles rendent de l’odeur. Lève-toi, ma grande amie, ma belle, et t’en viens. 14 Ma colombe, qui te tiens dans les fentes de la roche, dans les enfoncements des lieux escarpés, fais-moi voir ton regard, fais-moi ouïr ta voix; car ta voix est douce, et ton regard est gracieux. 15 Prenez-nous les renards, et les petits renards, qui gâtent les vignes, depuis que nos vignes ont poussé des grappes. 16 Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui; il paît son troupeau parmi les muguets.

~   ~   ~

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2015 The Saints Network | Made with love.
Top
Follow us: