Mars 2019 – Résumé

Dans une atmosphère saturée de Sa sainteté et de Son amour, nous recevons le fardeau du Seigneur et l’intercession des saints s’élève en vue de la manifestation de Sa justice en cette période de Grande Grâce où nous avançons unis pour que s’accomplisse Sa volonté éternelle. (Pasteur)

Invités à tenir ferme et à être vigilants, nous persévérons dans le combat, veillant à ne pas entraver la libération de l’Esprit de Grâce afin de fonctionner dans notre identité et les dons qu’Il nous a accordés en vue de l’édification de Son royaume. (Enseignant)

Accueillant Sa grâce, et le désir croissant qu’Il met en nous d’être des vases soumis continuellement assoiffés de Lui, Il élargit nos capacités spirituelles. Recevant les directives de Sa main droite, nous déclarons Sa sainteté sur les hauts lieux et à Sa création et Sa souveraineté à la terre ! (Prophète)

Pleinement tournés vers le nouvel horizon, Celui qui a permis au serviteur de voir le petit nuage grand comme la paume d’une main, est Le même qui fortifie notre espérance et nous rappelle qu’Il est avec nous dans le combat, ouvrant nos yeux pour qu’ils puissent voir ce qui n’est pas encore visible. (Evangéliste)

En tant que saints, nous nous pressons vers le cœur du Père et le poursuivons, nous, Ses partenaires, appelés à fonctionner et à tenir ferme pour l’histemi de nos régions et à rechercher le bien de la ville. (Apôtre)

~   ~   ~

Rapport Mars 2019

La sainteté de l’Eternel, ma prière proclamait et appelait l’Esprit de Sainteté sur le peuple et la création, Sa Sainteté sur les hauteurs de ce monde comme une arme puissante… Ensuite, j’ai eu la vision d’un lever de soleil sur le continent asiatique, pas encore tout à fait levé mais les rayons du soleil déjà couvraient la terre et je sentais un poids, comme une complainte dans la prière, Sa justice dans Sa sainteté…

~   ~   ~

Vision de paysages de nature vierge sans trace humaine, des montagnes, des vallées, des ruisseaux… comme si la prière me faisait parcourir ces lieux-là. Je me voyais au milieu du peuple indonésien et je priais avec eux, j’étais avec eux dans leur cabane.

~   ~   ~

Le Seigneur m’a dit que nous les saints sommes vraiment, chacun de nous, Ses bien-aimés. Il nous encourage à continuer avec persévérance dans la prière, et notre marche avec Lui.

~   ~   ~

Pendant la prière de samedi, je suis devenue si consciente d’un désir qui grandissait à l’intérieur, afin d’être simplement un vase soumis et de permettre à l’Esprit de Grâce de s’écouler sans entrave.

Tenir aussi et être vigilant, en désirant que rien ne bloque ni n’entrave la libération et le déversement de Son Esprit.

C’est le privilège de notre vocation de Saints, et nous avançons résolument ensemble au pas avec tout ce que le Seigneur désire faire dans cette période de Grande Grâce. Louons le Seigneur.

~   ~   ~

Dieu m’a semblé si silencieux et me presser vers Son cœur a suscité en moi une incroyable soif de L’entendre et une immense reconnaissance pour Son amour qui ne cesse de m’attirer vers Lui. Ce passage du Cantique des cantiques où la bien-aimée ouvre à son bien-aimé qui a disparu est devenu proéminent dans mon esprit.

Tout à la fin, j’ai vu une grande lumière blanche et pure et j’ai pensé aux poches de saints dispersés dans le monde, consciente que notre unité vient de notre communion avec le Père dans les lieux célestes.

Accueillir la grâce, s’attendre à Lui et être désespérés de Le rencontrer de façon fraîche pour aller plus loin dans le partenariat que le Père désire pour Ses saints me semble être l’un des prérequis pour ce séminaire et cette saison afin d’avancer ensemble dans le nouvel horizon en cette année de la grâce.

~   ~   ~

J’ai demandé au Seigneur ce qu’il voulait pour les saints, en Europe et en Amérique. La réponse a été, la communion.

~   ~   ~

J’ai vu des chrétiens attachés à des pancartes. Ces pancartes s’appelaient : respectabilité, besoin de reconnaissance, considération, regard des autres.

Ces chrétiens étaient enchaînés depuis longtemps. Au bout d’un moment, ils se mirent ensemble à tirer sur les liens qui les enchaînaient et ils se rompirent.

Chacun reçut la capacité de pouvoir aller accomplir les œuvres que le Saint Esprit leur avait demandées avec leur personnalité propre et les dons qu’Il leur avait donnés.

La Grâce les a libérés  et les a rendu capables de servir le Seigneur.

~   ~   ~

Accélération dans les plans de Dieu. Le Seigneur va se révéler à ceux qui ont soif de justice.

~   ~   ~

Reconnaissez Ma souveraineté toute la terre et ses habitants !

~   ~   ~

Des batailles ont été remportées, une saine fatigue est normalement venue. C’est un temps de transition. Un temps de transition où celui qui doit réviser ses filets le fasse et où celui qui veille, veille pour deux car la construction se poursuit coûte que coûte, mais la grâce est là. Néhémie 4.

Un renouveau est annoncé, 1 Rois 18 :1″ Bien des jours s’écoulèrent et la parole de l’Eternel fut ainsi adressée à Elie dans la troisième année: Va, présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol”, et tandis que les signes de ce renouveau ne sont pas encore visibles, Dieu nous appelle à persévérer dans une attente active :

1 Rois 18 : 42 Achab monta pour manger et pour boire. Mais Elie monta au sommet du Carmel et se penchant contre terre, il mit son visage entre ses genoux, et dit à son serviteur Monte, regarde du côté de la mer. Le serviteur monta, il regarda 43 et dit : il n’y a rien. Elie dit sept fois Retourne. 44 A la septième fois, il dit : voici un petit nuage qui s’élève de la mer et qui est comme la paume de la main d’un homme. Elie dit Monte et dis à Achab : Attelle et descends afin que la pluie ne t’arrête pas.

Ensuite, une pensée plus spécifique pour la France. Sur le plan spirituel un parallèle avec l’appel du 18/06/1940 par le Général De Gaule et notre réalité.

En reprise, ça ressemble à ça :

“…nous avons été submergés par l’ennemi, mais le dernier mot n’est pas dit, la défaite n’est pas dite et l’espérance ne doit pas disparaître. Rien n’est perdu pour la France, car elle n’est pas seule…”

~   ~   ~

Jérémie 29: 7 Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l’Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien.

~   ~   ~

J’ai reçu que le juste vivra par la foi et que cela nous donne de l’assurance dans notre marche avec Lui.

Hébreux 10:35-38 N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. 36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. 37 Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. 38 Et mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.

~   ~   ~

Mon peuple, je suis au milieu de vous, toujours prêt à déverser toutes formes de bénédictions. Ne vous laissez pas distraire ou troubler. Je suis là, bien vivant, agissant. Séchez vos larmes, tenez bon. N’oubliez pas, je ne vous abandonnerai jamais. Vous êtes mes fils et mes filles armés de Ma Parole, remplis de Mon Amour. Prenez mon joug qui est léger. Ayez foi car j’agis et interviens. Et Moi, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire. Ayez foi en Moi. Dominez sur toutes situations en Mon Nom. 

~   ~   ~

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2015 The Saints Network | Made with love.
Top
Follow us: